Ben Ish Hai Quotidien• du 26 février 2015

Ben Ish Hai Quotidien• du 26 février 2015

162
0
SHARE

•Ben Ish Hai Quotidien• 26 février 2015

Yehonathan Chaoul Parsy

וְהָיָה פִי-רֹאשׁוֹ, בְּתוֹכוֹ; שָׂפָה יִהְיֶה לְפִיו סָבִיב מַעֲשֵׂה אֹרֵג, כְּפִי תַחְרָא יִהְיֶה-לּוֹ–לֹא יִקָּרֵעַ
L’ouverture supérieure sera infléchie; cette ouverture sera garnie, tout autour, d’un ourlet tissu et sera faite comme l’ouverture d’une cotte de mailles, pour qu’elle ne se déchire point.

La Torah nous demande pour la confection de la robe (Me’il) du Cohen Gadol de faire un ourlet à l’intérieur du col pour le renforcer et qu’il ne se déchire pas. Mais on peut voir ici une allusion à la Téfila et au besoin de se concentrer pour ne penser qu’à elle.
Comme le Rav Yéhonathan Eybéshits explique la Guémara (Brachot 6b) qui parle de deux personnes qui rentrent dans une maison pour prier, et le premier finit et sort sans attendre le second. La Brayta dit qu’on lui déchire sa prière devant lui. Rav Yéhonathan Eybéshits nous apprend là qu’il y a une allusion au manque de concentration. Les deux sont la pensée et la parole, si la parole est allée plus vite que la pensée, alors cette prière doit être déchirée. Ici aussi on peut voir le même sujet, il faut lire le passouk comme ceci:
וְהָיָה פִי-רֹאשׁוֹ, בְּתוֹכוֹ – la part de sa tête: c’est la pensée, sera en lui: et n’ira pas vagabonder.
שָׂפָה יִהְיֶה לְפִיו סָבִיב – quand? au moment ou ses lèvres murmurent l’Amida.
לֹא יִקָּרֵעַ – Cette Téfila là, ne sera pas déchirée, c’est-à-dire rejetée.
(על פי עוד יוסף חי דרשות – פר’ תצוה)

– Au moment ou le ‘Hazan arrive à la bracha de « Rétsé » les Cohanim doivent se déplacer pour aller vers l’estrade pour dire la Birkat Cohanim. Même si un Cohen est déjà présent sur l’estrade, il devra se déplacer spécialement pour la Birkat Cohanim. S’il ne l’a pas fait avant la fin de la Bracha de « Rétsé » qui se conclue par « Hama’hazir Shéchinato Létsion », même s’il va à l’estrade il devra la quitter et ne pas faire la Birkat Cohanim.
– Un Cohen qui a une bonne raison de ne pas faire la Birkat Cohanim devra sortir de la pièce avant « Rétsé » jusqu’à la fin de la Birkat Cohanim, cependant si le mynian est juste et qu’il compte parmi les dix, il rentrera tout de suite à « Modim » pour compléter le mynian, et ne fera pas la Birkat Cohanim puisqu’il ne se sera pas déplacé pour la faire avant la fin de « Rétsé ».
(על פי בן איש חי הלכות – שנה א’ – פר’ תצוה – הלכות ט-י)


Dédié à la réfouah shélémah de Haya Simha bat Jeanette Jamilla, Mézala bat Haya Myriam, Ariella Arlette Myriam bat Mézala, Batshéva bat Elishéva, Avraham ben Soultana Ra’hel et Avner ben Simha.
Dédié également à l’élévation de l’âme de Haya Ra’hel bat Sassya Lisette, Daniella Fortunée bat Ra’hel et Alice Aïcha bat Ra’hma, ת.נ.צ.ב.ה.