Ben Ish Hai Quotidien• du 14 avril 2015

Ben Ish Hai Quotidien• du 14 avril 2015

242
0
SHARE

•Ben Ish Hai Quotidien• 14 avril 2015

Yehonathan Chaoul Parsy

אָדָם, כִּי-יִהְיֶה בְעוֹר-בְּשָׂרוֹ שְׂאֵת אוֹ-סַפַּחַת אוֹ בַהֶרֶת, וְהָיָה בְעוֹר-בְּשָׂרוֹ, לְנֶגַע צָרָעַת
S’il se forme sur la peau d’un homme une tumeur, ou une dartre ou une tache, pouvant dégénérer sur la peau de sa chaire en affection lépreuse

Les trois termes de Sééth – la tumeur, Sapa’hath – une dartre et Bahéret – une tache sont trois expressions de la Tsara’at – la lèpre. Il nous faut comprendre pourquoi ici dans ce passouk on nous donne ces trois mots pour ne parler que de la même chose?
Tout d’abord il faut savoir que la raison première de la la lèpre est le Lashon Hara’ – la médisance, et il est connu que cette faute grave de la médisance tue trois personnes, celui qui parle, celui dont on parle et celui qui écoute. Ensuite le Lashon Hara’ a été comparé par les ‘Hachamim aux trois fautes capitales, l’idolâtrie, le meurtre et les unions illicites.
Et l’expression « la peau de sa chair » aussi vient nous apprendre que la raison de la lèpre est la médisance, car il aurait suffit de dire « sur sa peau », pourquoi dire « la peau de sa chair »? C’est pour nous rappeler que c’est la langue, étant un membre composé uniquement de chair sans os, qui est à l’origine de cette lèpre.
(על פי בן איש חי דרשות – פרשת תזריע)

– La différence entre la possibilité de faire entrer un liquide ou de le faire entrer n’est que pour un trou, si l’ustensile a une fissure, on ne fera pas de différence dans la taille de la fissure. Sauf dans le cas où on a pas d’autre ustensile, si la fissure ne fait que laisser sortir le liquide et pas rentrer, on fera Nétila sans le nom d’Hashem dans la béracha.
– Si une fissure ou un trou laisse sortir le liquide de manière que chaque goutte sort de suite après l’autre, il n’y a pas besoin de vérifier ce kéli, c’est sur qu’il laisse aussi rentrer l’eau, seulement si la deuxième goutte est loin derrière la première on pourra vérifier en mettant ce kéli vide dans un autre plein.
(על פי בן אש חי הלכות – שנה א – פרשת תזריע – הלכות ה-ו)


Dédié à la réfouah shélémah de ‘Haya Simha bat Jeanette Jamilla, Mézala bat ‘Haya Myriam, Batshéva bat Elishéva, Avraham ben Soultana Ra’hel et Avner ben Sim’ha. Dédié également à l’élévation de l’âme de Ra’hel bat Mazal, Chaoul ben Nissim, Daniella Fortunée bat Ra’hel, Ra’hel bat Maya, Haya Ra’hel bat Sassya Lisette et Alice Aïcha bat Ra’hma, ת.נ.צ.ב.ה