Ben Ish Hai Quotidien• du 13 avril 2015

Ben Ish Hai Quotidien• du 13 avril 2015

175
0
SHARE

•Ben Ish Hai Quotidien• 13 avril 2015

Yehonathan Chaoul Parsy

וְהִקְרִיבוֹ לִפְנֵי יְהוָה, וְכִפֶּר עָלֶיהָ, וְטָהֲרָה, מִמְּקֹר דָּמֶיהָ: זֹאת תּוֹרַת הַיֹּלֶדֶת, לַזָּכָר אוֹ לַנְּקֵבָה
Celui-ci les offrira devant Hashem, fera expiation pour elle, et elle sera purifiée du flux de son sang. Telle est la règle de la femme qui enfante, qu’il s’agisse d’un garçon ou qu’il s’agisse d’une fille.

On voit de ce passouk, comme Rashi nous le fait remarquer et comme la Guémara le dit (Sanhèdrin 83b), que c’est le sacrifice qu’offre la femme qui lui amène la pureté. Or, pour l’amener au Beth Hamikdash il faut bien qu’elle se soit trempée au mikvéh et soit déjà pure pour entrer. Donc, si elle est déjà pure avant le sacrifice, quelle pureté vient-il amener?
En fait, il faut comprendre quelle est la signification ici des mots « Mekor Daméha – la source de son sang ». Le passouk ne parle pas comme on aurait pu le comprendre à priori de la matrice qui est à l’origine du sang de Nida, mais bien de l’impureté du serpent originel, qui en faisant fauter ‘Hava la première femme, lui a communiqué. C’est cette impureté qui est à l’origine du processus du sang de Nida, et c’est jusqu’à ce niveau que le korban – le sacrifice de l’accouchée vient réparer et purifier. Il purifie de la cause de l’impureté vraiment et pas seulement de son symptôme.
(על פי בן איש חי דרשות – פרשת תזריע)

– le Kéli – l’ustensile pour faire la Nétila doit contenir au moins un révi’it (entre 9 et 15 cm3 approximativement et selon les avis), et s’il ne les contient pas, on ne peux pas faire Nétila avec, même en le remplissant plusieurs fois.
– Le Kéli ne doit pas être troué. il existe deux sortes de trous, un assez grand pour que si je met ce kéli dans un autre plein d’eau, alors l’eau rentre dedans. Même s’il y a un révi’it en dessous du trou, ce kéli est passoul – inapte. Par contre si le trou est assez petit uniquement pour que si je remplis le kéli, l’eau en sort, mais ne rentrerait pas si je le mettais vide dans un autre plein, alors s’il y a un révi’it en dessous du trou on pourra l’utiliser pour Nétila.
– Dans le cas du trou assez grand pour faire rentrer l’eau, on a rendu le kéli passoul uniquement si ce trou n’est pas fait pour verser l’eau justement. Dans un tel cas, si on a pas d’autre Kéli, on pourra faire Nétila avec mais on ne dira pas le nom d’Hashem dans la béracha, on le pensera seulement.
(על פי בן אש חי הלכות – שנה א – פרשת תזריע – הלכות ג-ד)


Dédié à la réfouah shélémah de ‘Haya Simha bat Jeanette Jamilla, Mézala bat ‘Haya Myriam, Batshéva bat Elishéva, Avraham ben Soultana Ra’hel et Avner ben Sim’ha. Dédié également à l’élévation de l’âme de Ra’hel bat Mazal, Chaoul ben Nissim, Daniella Fortunée bat Ra’hel, Ra’hel bat Maya, Haya Ra’hel bat Sassya Lisette et Alice Aïcha bat Ra’hma, ת.נ.צ.ב.ה