Ben Ish Hai Quotidien• du 30 mars 2015

Ben Ish Hai Quotidien• du 30 mars 2015

355
0
SHARE

•Ben Ish Hai Quotidien• 30 mars 2015

Yehonathan Chaoul Parsy

שֶׁבְּכָל הַלֵּילוֹת אֵין אָנוּ מַטְבִּילִין אֲפִילוּ פַּעַם אֶחָת, הַלַּיְלָה הַזֶּה שְׁתֵּי פְּעָמִים:
Que toutes les autres nuits nous ne trempons pas une seule fois et cette nuit deux fois.

Il est possible de voir une allusion dans cette question à la destruction du Beth Hamikdash. Ici l’enfant s’étonne du fait qu’on ait trempé le Karpass dans l’eau salée, puis la Matsa dans le Maror, alors que les autres soirs on ne trempe rien… En fait on peut voir un étonnement profond entre les autres exils, appelés ici les autres nuits car l’exil représente la nuit et l’obscurité, et ce dernier exil, celui d’Edom. Les autres exils nous n’avions pas pleuré le Beth Hamikdash comme celui-ci. Et dans cet exil, nous le pleurons tout le temps. Il y a une foule de Halachot en rapport, dans le fait de ne pas écouter de la musique en mangeant, de ne pas peindre en entier sa maison, de ne pas se réjouir pleinement, Tisha’ Béav, Tikoun ‘Hatsot, etc. La raison est qu’en Egypte, le temple n’existait pas encore. Ensuite, en Bavel, on savait que l’exil ne durerait que 70 ans et qu’on le reconstruirait alors. Mais dans ce dernier long et amer exil, on est parti pour un décret de 1000 ans incompressibles et à prés de 2000 ans on en voit toujours pas la fin. Les autres nuits, les autres exils, nous ne trempions pas une seule fois, on ne pleurait pas le temple. Mais cette nuit-ci, cet exil, nous trempons deux fois, c’est-à-dire que nous pleurons sur les deux temples et sur la dureté et la longueur du Galout.

– Il faut faire attention aux habits et tissus neufs qui ont été amidonnés à l’amidon de blé, car il est courant qu’on porte ces tissus à la bouche et pendant Pessa’h on transgresserait ainsi l’interdit de ‘Hamets. Il faudra donc bien les laver et les laisser trempés avant Pessa’h pour être sûr d’avoir enlevé tout l’amidon.
– On n’utilisera aucun ustensile pour Pessa’h sans l’avoir cashérisé.Le principe est qu’on fait sortir le ‘Hamets de la même manière qu’il est rentré, seulement ces Halachot sont nombreuses et complexes et il faudra consulter une autorité Rabbinique compétente.
(על פי בן איש חי הלכות – שנה א’ – פר’ צו – הלכות יא-יב)


Dédié à la réfouah shélémah de ‘Haya Simha bat Jeanette Jamilla, Mézala bat ‘Haya Myriam, Batshéva bat Elishéva, Avraham ben Soultana Ra’hel et Avner ben Sim’ha.
Dédié également à l’élévation de l’âme de Ra’hel bat Mazal, Chaoul ben Nissim, Daniella Fortunée bat Ra’hel, Ra’hel bat Maya, Haya Ra’hel bat Sassya Lisette et Alice Aïcha bat Ra’hma, ת.נ.צ.ב.ה.